camp chantier à Kongodiana – le retour


DEPART DES VOLONTAIRES POUR LE BURKINA FASO
7000 kms les séparent de ce pays enclavé d’Afrique de l’Ouest

La construction d’une école est le projet principal de l’association KONGODIANA. Des actions sont menées en France dans ce but. Des animations comme le jeu de ballons et partage de la vie du village attendent nos volontaires.

L’éducation étant le moteur principal de tout développement, le but des  volontaires étant de participer à la vie du village, de faire rencontrer deux cultures si différentes. Première leçon de français

Pendant ce temps là …..

les jeunes ados jouent au ballon

et

les hommes sont aux champs avec pour seul instrument « la daba »

quelques enfants continuent à labourer une charrue tirée par deux zébus.

Après l’effort retour dans la case  pour …….

l’heure de la bouillie…. repas peu commun pour nos amies françaises. Bouillie à base de petit mil cuit dans du lait et un peu de sucre.

pillage du mil

Bébé dort et suit tous les mouvements de sa maman ou de sa grande soeur…..

notre amie française y met toute son ardeur à cette tâche difficile pour les non initiées.

après une vie bien remplie, le filage du coton revient aux personnes plus âgées.

Plantation des eucalyptus pour clôturer le terrain  de l’école, même les enfants y participent.

                                         le départ est proche, c’est la remise du pagne traditionnel…. beaucoup d’émotion pour chacun, chacune avant de rejoindre l’aéroport.

CAMP CHANTIER HUMANITAIRE A KONGODIANA (voir détails onglet camp chantier)

Séjour du 1er au 16 août 2011

Trois volontaires se préparent à partir au village de Kongodiana (province du Mouhoun) au BURKINA FASO. Ce camp chantier est organisé afin de partager la vie des enfants et des femmes de ce village et contribuer ainsi à son développement.

LE CHANTIER INTERNATIONAL dont le siège social est situé au40 bis rue Antoine Lumière 69008 LYON, permettra aux volontaires citées ci-dessus de se rencontrer autour de projets de développement local, d’intérêt général s’inscrivant dans la durée et de se « construire » par la découverte et l’acceptation de leurs différences.

Le chantier international est une première approche de la solidarité et du travail humanitaire. Il permet une rencontre privilégiée avec l’autre et favorise les échanges inter-culturaux. Moment déclencheur ou choc émotionnel fort, un chantier provoque le plus souvent chez chacun l’éveil de la conscience, l’envie d’agir, et conséquemment, la prise de responsabilités et la mise à l’épreuve de l’autonomie :

LE CHANTIER EST UN OUTIL D’EDUCATION POPULAIRE INDENIABLE
Il démontre que l’action internationale et le développement local « ici  » et « là-bas » sont l’affaire de tous.

Les volontaires/bénévoles seront logées, vivront dans un environnement communautaire. La langue officielle est le français au Burkina mais ne le pratique que les personnes ayant pu suivre un cheminement scolaire.

Les volontaires auront droit à trois (3) repas pas jour :

Pour rendre le séjour agréable et inoubliable, nous vous recommandons de prendre un gros sac dans lequel vous mettrez une bonne dose de fraternité, une tasse de convivialité mais avant tout, mettez y un carton d’esprit d’adaptation aux nouvelles conditions, d’acceptation de l’autre , du respect du responsable du programme

LES CONDITIONS

Les participants doivent avoir une bonne moralité, avoir l’esprit de groupe et être disposés à œuvrer pour le développement du milieu et la protection de l’environnement.Les frais de participation seront réglés avant le départ  Ces frais couvrent les frais de structures, d’accueil et d’accompagnement à l’aéroport de Ouagadougou l’hébergement, la nourriture sur le chantier,

Importance de l’engagement
La population du village a besoin de vous.
Votre choix de vous engager témoigne déjà de votre bonne foi et vous serez bien accueilli.

• Vos repas
• Le support 24 h sur 24 de l’équipe sur place

Les seuls coûts supplémentaires pour vous seront les prix de transport à destination de Ouagadougou (billets d’avion ou frais de transport routier) d’accueil et vos dépenses personnelles sur place. Prévoir une assurance rapatriement.

Sans qualification particulière
Vous n’avez pas besoin d’une formation particulière, ou encore d’avoir une expérience professionnelle donnée; chez nous tout le monde est capable de faire quelque chose dans tous les domaines.

DESCRIPTION DU CHANTIER

L’accès à l’éducation dans les pays en voie de développement comme le Burkina Faso est confronté à d’énormes difficultés liées à un déficit ou à l’inexistence d’infrastructures éducatives, de moyens financiers et de matériels scolaires d’appui à l’éducation.

La construction d’une école est le projet principal de l’association KONGODIANA. Des actions sont menées en France dans ce but.
L’éducation étant le moteur principal de tout développement, l’Association en a fait son cheval de bataille. Ainsi, dans le souci de contribuer à la promotion de l’éducation à Kongodiana et à 3 autres villages environnants

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s