des visages d’enfants

MELI MELO DE CES ENFANTS SI ATTACHANTS
Des enfants qui n’ont pas toujours le temps de jouer, mais qui sont conscients que leur condition est liée avec leur développement et c’est pas l’enseignement qu’ils pourront évoluer et grandir.

 

Les garçons sont voués aux travaux des champs, à la garde des animaux, à l’élevage.

Le matériel est quasi inexistant, tout est fait de manière ancestrale. Les plus aisés possèdent un ou deux boeufs pour tirer la charrue.

Les filles ont beaucoup d’occupations : chauffer l’eau du matin, faire le feu pour la cuisine, s’occuper des enfants plus jeunes. Quel courage !

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s