encore quelques jours pour vous inscrire au prochain camp chantier

CAMP CHANTIER HUMANITAIRE A KONGODIANA

LE CHANTIER INTERNATIONAL tel que le conçoit l’association KONGONDIANA

dont le siège social est situé au 40 bis rue Antoine Lumière 69008 LYON, Il permettra aux volontaires de se rencontrer autour de projets de développement local, d’intérêt général s’inscrivant dans la durée et de se « construire » par la découverte et l’acceptation de leurs différences.

Le chantier international est une première approche de la solidarité et du travail humanitaire. Il permet une rencontre privilégiée avec l’autre et favorise les échanges inter-culturaux. Moment déclencheur ou choc émotionnel fort, un chantier provoque le plus souvent chez chacun l’éveil de la conscience, l’envie d’agir, et conséquemment, la prise de responsabilités et la mise à l’épreuve de l’autonomie :

En offrant au jeune la possibilité de progresser dans sa connaissance du monde,
En lui permettant de se confronter à des problématiques de développement local, économique, social, éducatif ou culturel,
En favorisant son engagement,
En lui permettant d’être acteur de son propre projet de vie,
En lui proposant une place à part entière de citoyen du monde,

LE CHANTIER EST UN OUTIL D’EDUCATION POPULAIRE INDENIABLE

Le chantier permettra un développement solidaire, plus respectueux des droits de la personne humaine et des différences culturelles.
Il démontre que l’action internationale et le développement local « ici  » et « là-bas » sont l’affaire de tous.
C’est pour exprimer cet intérêt que l’association Kongodiana s’est engagée à cette forme d’échanges interculturels et internationaux.
Le Chantier International permet de contribuer ici et là-bas à
– Tisser du lien social entre jeunes et adultes, au sein des communautés, entre jeunes et institutions,
– Permettre aux jeunes d’être des acteurs dynamiques et non des consommateurs passifs de projet, leur permettre de donner du sens à leurs actions ;
– Apprentissage global de la citoyenneté active ;
– Favoriser la communication interculturelle ;

LA VIE SUR LE CAMP CHANTIER

Accueil : Les volontaires/bénévoles seront accueillis à l’aéroport par des membres de l’association Franco Burkinabé , Les volontaires seront conduits pour la nuit dans un hébergement de la capitale
Hébergement : Les volontaires/bénévoles seront logés au village. Il s’agit d’une vie en milieu rural. Les volontaires/bénévoles vivront dans un environnement communautaire. La langue officielle est le français au Burkina mais ne le pratiquent que les personnes ayant pu suivre un cheminement scolaire.
La restauration
: Les volontaires auront droit à trois (3) repas pas jour :
(le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner). L’alimentation sera essentiellement Burkinabè, mais quelquefois des repas européens pourront être jumelés. Les volontaires pourront aider à la cuisine. L’échange culturel vise à ce qu’on vous demande de préparer un repas de chez vous. Les repas seront pris en communauté dans une ambiance vraiment communautaire
Pour le ravitaillement en eau potable, prévoir un petit budget supplémentaire pour l’achat d’eau de source ou utiliser des pastilles de purification que vous trouverez en pharmacie ici en France.
Nous déconseillons vivement aux volontaires/bénévoles de boire l’eau de puits. Emmener des pastilles de purification d’eau pour le brossage des dents.
Tâches ménagères: Sur le chantier, toutes les corvées (cuisines, vaisselles, eau, ménage…) seront réparties.

Pour rendre le séjour agréable et inoubliable, prenez un autre gros sac, un plus gros de préférence dans lequel vous mettez une bonne dose de fraternité, une tasse de convivialité mais avant tout, mettez y un carton d’esprit d’adaptation aux nouvelles conditions, d’acceptation de l’autre , du respect du responsable du programme

Environnement: Lors de votre, mission, vous découvrirez une partie de l’Afrique, soyez tolérants, vous n’êtes plus en Europe, les références culturelles sont différentes. Nous vous demandons doncde respecter l’environnement, de respecter les personnes en portant des tenues correctes et en adoptant la bonne attitude. Prendre modèle sur les gens du village. Il vaut mieux éviter de fumer devant la population.
Avertissement – volontariat: Participer à un programme de l’association est un acte volontaire. Ce n’est pas une prestation touristique, ni une colonie de vacances. C’est pourquoi les participants doivent souscrire à une démarche de vie collective et de contribution au développement de la structure d’accueil.

LES CONDITIONS

Les participants doivent avoir une bonne moralité, avoir l’esprit de groupe et être disposés à œuvrer pour le développement du milieu et la protection de l’environnement.
Les frais de participation seront réglés avant le départ auprès de la Présidente de l’Association, Monique ELIANE, par chèque bancaire ou en espèces
Ces frais couvrent les frais de structures, d’accueil et d’accompagnement à l’aéroport de Ouagadougou, le transport de l’aéroport jusqu’aux lieux du chantier (aller et retour), l’hébergement, la nourriture sur le chantier.
Durant 2 ou 3 semaines (probablement du 17 août au 9 septembre), les volontaires auront à travailler, à préparer, à manger et à se distraire ensemble dans un esprit de convivialité.

Encadrement:
Le chantier sera encadré par un responsable de l’association

Importance de l’engagement

La population du village a besoin de vous.
• pour venir en aide aux enfants dans leur développement futur
• Pour soutenir et appuyer le travail des femmes
Votre choix de vous engager témoigne déjà de votre bonne foi et vous serez bien accueilli.

Support et sécurité
La santé n’est pas un luxe c’est pour cela que nous vous conseillons de partir avec une petite pharmacie conseillée par votre médecin. Les vaccinations traditionnelles doivent être à jour, le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour le Burkina, il est indispensable de se munir également d’un traitement anti-paludisme qui vous sera prescrit par le centre de vaccination internationale ou par votre médecin traitant.

Prix tout en un : il est demandé un montant de 330 euros par volontaire pour le séjour de deux semaines (350 euros pour trois semaines).

Notre prix comprend :
• l’organisation intégrale de votre mission
• le transport de l’aéroport de Ouagadougou à votre lieu de mission et de votre lieu de mission à l’aéroport.
• l’hébergement à la mission
• Vos repas
• Le support 24 h sur 24 de l’équipe sur place

Les seuls coûts supplémentaires pour vous sont les prix de transport à destination de Ouagadougou (billets d’avion ou frais de transport routier) d’accueil et vos dépenses personnelles sur place. Prévoir une assurance rapatriement.

Sans qualification particulière
Cette mission ne nécessite aucune qualification particulière de la part de nos volontaires; même dans le domaine de la médecine.
Vous n’avez pas besoin d’une formation particulière, ou encore d’avoir une expérience professionnelle donnée; chez nous tout le monde est capable de faire quelque chose dans tous les domaines.
Ceci ne dit cependant pas que nous rejetons ou n’avons pas besoin d’expérimentés ou de qualifiés! Au contraire vous êtes aussi le bien venu car il y a des missions spécifiques qui ont besoin de vos points de vue et de vos apports.

Tout le monde trouvera à faire.

L’entraide fait partie de nos principes et c’est une qualité que nous cultivons.
Possibilité de temps libre
Tout volontaire peut avoir s’il le désire des moments libres pour ses activités personnelles.

DESCRIPTION DU CHANTIER
L’accès à l’éducation dans les pays en voie de développement comme le Burkina Faso est confronté à d’énormes difficultés liées à un déficit ou à l’inexistence d’infrastructures éducatives, de moyens financiers et de matériels scolaires d’appui à l’éducation.

La construction d’une école est le projet principal de l’association KONGODIANA. Des actions sont menées en France dans ce but. Un instituteur a été nommé par l’Etat Burkinabé au mois d’octobre 2011. Les cours se déroulent dans un premier temps sous une paillote

L’éducation étant le moteur principal de tout développement, l’Association en a fait son cheval de bataille. Ainsi, dans le souci de contribuer à la promotion de l’éducation à Kongodiana et à 4 autres villages environnants, elle organisera par la suite, par les camps chantiers, des cours de soutien scolaire et surtout des campagnes afin d’accompagner et de soutenir les parents et professeurs dans leur tâche . Nous aimerions leur donner le goût d’apprendre, de lire, d’étudier… nous aimerions contribuer à la découverte des enfants pour qu’ils puissent prendre leur vie en mains, qu’ils puissent créer, s’exprimer.

L’intervention des volontaires aura également pour mission de faire de l’animation parascolaire avec les enfants pour favoriser leurs éveils par des jeux mais aussi d’aider à la construction soit à la fabrication des briques, soit en ramassant des gravillons, du sable, à la fourniture de l’eau, en creusant les fondations etc… . Les volontaires auront toujours l’aide et l’assistance de la population et du responsable de l’association.

Programme des activités et exemple de tâches :
– Activités ludiques et instructives : (sport, dessin, chant, musique, )
– Sensibilisation à l’hygiène
– Echange avec la population locale
– Intégration familiale par la participation aux activités champêtres, ménagères etc…

 Une réunion de préparation se tiendra avant le départ.
Prière de retourner ce document signé pour acceptation des conditions.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s